Droits de la personne

L’UEDN est tenue de respecter la Loi canadienne sur les droits de la personne qui fait la promotion des droits de la personne et de l’équité en matière d’emploi pour tous ses membres, indépendamment des considérations fondées sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l’âge, le sexe*, l’orientation sexuelle, l’identité ou l’expression de genre, l’état matrimonial, la situation de famille, les caractéristiques génétiques**, la déficience ou l’état de personne graciée.

* Une distinction fondée sur la grossesse ou l’accouchement est réputée être fondée sur le sexe.

** Une distinction fondée sur le refus d’une personne, à la suite d’une demande, de subir un test génétique, de communiquer les résultats d’un tel test ou d’autoriser la communication de ces résultats est réputée être de la discrimination fondée sur les caractéristiques génétiques.

Le programme des droits de la personne de l’Union des employés de la défense nationale (UEDN) sera axé sur les droits de tous les membres de l’UEDN, et une attention particulière sera accordée aux membres qui font partie de l’un des cinq groupes désignés, définis par l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), dont nous devons respecter les Statuts.

Les cinq groupes désignés qui sont définis dans les Statuts de l’AFPC sont les suivants : les femmes, les minorités visibles, les Autochtones, les personnes ayant un handicap et les membres des communautés lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres (LGBT).

Le Comité des droits de la personne de l’Union des employés de la défense nationale sera composé des personnes suivantes :

  • une personne élu comme conseiller national en droits de la personne au  Conseil exécutif national;
  • un coordonnateur des droits de la personne provenant de chaque région.

Le Comité des droits de la personne de l’Union des employés de la défense nationale a trois objectifs principaux :

  1. Offrir du soutien, des orientations et des conseils afin de déterminer et de supprimer les barrières, en faisant la promotion d’une meilleure compréhension de la Loi sur l’équité en matière d’emploi et des problèmes relatifs aux droits de la personne touchant tous les membres de l’UEDN.
  2. Aider les sections locales, le Conseil exécutif national de l’UEDN et l’AFPC dans leurs efforts visant à atteindre l’équité pour tous les membres et à en faire la promotion.
  3. Promouvoir une meilleure compréhension des problèmes liés aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi à mesure qu’ils surviennent.
  4. Assister aux ateliers, conférences et séminaires pertinents pour se tenir informée des problèmes et présenter un rapport au conseiller national en droits de la personne de l’UEDN et aux vice-présidents respectifs après la participation à de tels événements;
  5. Promouvoir activement les événements commémoratifs liés aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi dans leur région.

Pour toutes autres informations, veuillez communiquer avec un membre du comité.  Vous pouvez aussi vous référer à la section de « documents et liens » ci-dessous ainsi que les termes de référence ou se trouve la politique nationale de  l’UEDN en droits de la personne.

 

Documents et Liens

Le Comité UEDN des droits de la personne pour 2017-2020:

  • Paul Jones

    Conseiller national en droits de la personne

Le coordonnateur régional des droits de la personne est le premier point de contact des représentants des sections locales ayant besoin de conseils et d’une orientation sur les questions liées aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi. Cette personne a les responsabilités suivantes :

a)Déclarer appartenir à l’un des groupes désignés comme l’exigent l’UEDN et l’AFPC;

b)Mettre en place un réseau qui permettra à chaque section locale d’avoir un représentant des droits de la personne ou de l’équité en matière d’emploi au sein de son équipe. Elle travaillera avec ces représentants pour :

  • promouvoir une meilleure compréhension des problèmes relatifs aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi;
  • agir comme personne-ressource pour représenter l’Union relativement aux questions liées aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi;
  • diffuser de l’information sur les questions actuelles et émergentes liées aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi;
  • fournir des renseignements aux sections locales pour les aider à coordonner et à organiser des événements liés aux droits de la personne et à l’équité en matière d’emploi;
  • favoriser une représentation optimale de l’UEDN aux conférences sur l’équité de l’AFPC à titre de délégués;
  • encourager les membres régionales de participer aux droits de la personne dans leurs régions.

Paul Jones (au centre) , Conseiller en droits de la personne, avec la présidente nationale, June Winger et le VPE Philippe Turcq, présentent le nouveau drapeau de fierté de l’UEDN (2018).